Intégrateur web : un métier polyvalent

Pour débuter ce blog, il me semblait indispensable d’établir une revue détaillée de mon métier : Intégrateur web. Ce statut possède en effet plusieurs noms : développeur web, développeur front-end, intégrateur front-office… Même moi je m’y perds…

Il possède également d’innombrables objectifs et ressources qui le rendent, dans la galaxie des métiers du web, si passionnant !
Tour d’horizon !

Définition

L’intégrateur web a pour mission de concevoir les éléments qui vont composer un site web ou une application web : la structure, la mise en forme, les animations et interactions, le référencement naturel… Il assemble toutes ces briques pour en faire une pyramide !

Un métier à l’intersection de plusieurs

Ce maillon indispensable de la chaîne de production, est le relais indispensable entre le côté graphique et le côté développement. Il sert de pivot, il est en relation directe avec l’ergonome et le graphiste/webdesigner, mais également le chef de projet et les développeurs back-office, sans oublier le référenceur et l’éditorialiste… Je crois que j’en oublie.

interaction

Bref, il est au cœur de l’action et des échanges. Et c’est ce positionnement qui fait la richesse et la force du métier : la polyvalence et la diversité des connaissances. Il faut appréhender les problématiques des métiers cités, mais aussi comprendre celles des technologies, langages et navigateurs.

Il faut également se tenir constamment informer de l’évolution des langages de programmation et des NTIC, pour apprendre et adapter ses compétences et travaux.

De « has been » à « star de la production »

Il y a quelques années, l’intégration web était considérée comme un travail de simple exécutant : tu prends la maquette graphique et tu te démerdes pour que cela y ressemble parfaitement (au pixel près parfois !) et que cela fonctionne sur tous navigateurs (IE6 inclus…)

Heureusement les technologies et mœurs du métier ont évolué. La « mort » de la technologie Flash pour l’avènement du HTML5, le web 2.0, l’apparition des smartphones et les nouveaux navigateurs y sont pour beaucoup.

Nous sommes devenus des êtres indispensables : responsive design, animations, techniques de référencement, optimisations… Tout est pour nous et nous sommes la plupart du temps référent !

Alléluia !

chuck-norris-integrateur-web

Synthèse du métier d’intégrateur web

Les principales tâches

  • La découpe d’interfaces, la structuration et la mise en forme des gabarits de page
  • La cohérence et qualité des rendus, entre les maquettes graphiques et les pages codées
  • Les respects des standards et normes du web
  • Les compatibilités multi-navigateurs
  • Les fonctionnalités, l’interactivité et les animations

Compétences requises

  • Rigueur
  • Concentration
  • Patience
  • Autonomie et relationnel
  • Curiosité
  • Astucieux

Langages de programmation

  • Indispensables
    • HTML
    • CSS
    • Javascript
    • jQuery
  • Complémentaires
    • SASS / LESS
    • PHP
    • WordPress
    • Bower / Grunt
    • Git
    • Accessibilité
    • SEO

Logiciels utilisés

  • Les navigateurs : Chrome, Firefox, IE, Safari, Opéra…
  • Photoshop
  • Un éditeur de code : pour ma part, Sublime Text 3 !
  • La Console (pas celle des jeux-vidéo… celle du navigateur)
  • Interface en ligne de commande : git bash

Un leitmotiv

Tout est possible !